novembre 13, 2019

Le président de la république s’entretient avec une délégation de l’Association des Professeurs de l'Université de Kinshasa

Une délégation de l’Association des Professeurs de l'Université de Kinshasa (APUKIN) conduite par le Prof. Mathieu Bokolo a présenté, ce jeudi 15 août, au Président de la République les doléances de leurs collègues en grève depuis le 7 Août 2019.

Les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) avaient déclenché un mouvement de grève sèche à partir de mercredi 7 août. Et ce jusqu’à ce que le gouvernement réponde positivement à tous leurs doléances.

L’annonce avait été faite mercredi 7 août par le rapporteur de l’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN), le professeur Michel Makaba.

Selon lui, les professeurs réclament entre autres, l’amélioration de la rémunération des professeurs au standard de l’UNESCO et le remboursement par le gouvernement du trop-perçu dans le dossier des véhicules qu’ils ont achetés à crédit.

« De manière unanime, les professeurs ont décidé la cessation immédiate de toutes les activités académiques, scientifiques et pédagogiques à l’Université de Kinshasa et partout ailleurs où les professeurs de l’UNIKIN enseignent. Notamment pas de cours, pas de session d’examen, pas de défense des mémoires, des thèses et délibération. Pas de réunion de conseil de facultés, des départements, jusqu’à la satisfaction de toutes les revendications des professeurs, à savoir, le remboursement du trop-perçu, il y a eu des promesses et des promesses, mais jusque-là, il n’y a rien de palpable », avait indiqué le professeur Michel Makaba.

Il ajoute que les professeurs attendent aussi le paiement du manque-à-gagner de leurs primes, ces frais que le gouvernement devraient payer aux institutions qui ont perçu les frais académiques au taux de change 93 000 FC pour 100 USD alors que sur le marché le taux réel était de 165 000 FC..

 

Hautpanel.com