août 20, 2019

Sud-Kivu : Naufrage d’une pirogue motorisée sur les eaux du lac Kivu

Une pirogue motorisée avec à son bord des marchandises et des passagers quittant la ville de Bukavu pour le territoire insulaire d’Idjwi a fait naufrage samedi dans l’après-midi sur les eaux du lac Kivu.

Des témoins de l’événement rapportent que la pirogue surchargée n’avait pas encore atteint un kilomètre de navigation quand elle a heurté une pierre avant de se fracasser.

Le bilan provisoire officiel fait état de trois morts, quatre-vingt-seize rescapés et plusieurs autres personnes disparues.

Un élément de la force navale qui a voulu garder l’anonymat déplore l’esprit mercantiliste de l’armateur et ses membres d’équipage qui, après avoir quitté le Beach Muhanzi à Bukavu, sont allés embarquer loin des yeux des autorités maritimes, d’autres personnes et marchandises.

Il condamne aussi l’immobilisme des agents du service de la régie des voies fluviales qui savent qu’à l’endroit où le naufrage a eu lieu, il y a longtemps que la bouée de signalisation qui y était placée n’existe plus depuis un bon bout de temps.

De son côté, le gouverneur de province, Théo Ngwabije Kasi choqué par ce énième cas de noyade au Sud-Kivu, a ordonné l’arrestation de tous ceux qui, de près ou de loin, ont à dire et à s’expliquer dans ce dossier afin qu’ils servent de leçon aux autres, une fois devant la justice.

Sur ordre du gouverneur, le ministre provincial des Transports, Claude Swedi Basila s’est rendu ce dimanche,  au chevet  des victimes  internées aux cliniques universitaires de l’UOB et à l’hôpital provincial général de référence de Bukavu en vue d’un réconfort alors que samedi soir le ministre des affaires humanitaires au Sud-Kivu, Cosmos Bishisha Kusimwa  est allé s’enquérir  de la situation peu après le naufrage. 

Hautpanel.com