août 20, 2019

Les revendeurs du marché de la liberté boudent la gestion de Mme Fatu

Les revendeurs du marché de la liberté situé dans la commune de Masina à Kinshasa, boudent la gestion de Mme Fatu, administratrice de ce marché urbain.

Selon certaines sources concordantes, les revendeurs accusent Mme Fatu de vouloir réfectionner le marché quand bien même les étalages du marché sont en bon état.

Pour les revendeurs, Mme Fatu, a l’intention d’amasser de millions pour son compte avec la complicité de l’entreprise qui sera chargée de réfectionner le marché.

Les mêmes sources soulignent que l’adjoint de Mme Fatu, au marché de la liberté s’est violemment opposé à la réfection du marché et considère cette démarche de tracasserie et d’entorse au bon fonctionnement du marché pendant que les revendeurs ne vendent presque pas. Les commerçants soutiennent la démarche du numéro 2 du marché de la liberté communément appelé papa Franck.

Il sied de rappeler que Mme Fatu dirige ce marché depuis plus de 20 ans autrement à la création de cette unité de production à ce jour.

Le marché compte au total plus de 13.000 revendeurs et une centaine de grossistes principalement les commerçants des produits vivriers.

Le marché est fréquenté par plus de 30.000 consommateurs par jour.

Hautpanel.com