décembre 19, 2018

Des tonnes de cocaïne saisies, 90 arrestations: la mafia calabraise subit un coup dur

La police italienne a annoncé mercredi l’arrestation de près 90 personnes appartenant à la puissante mafia calabraise «Ndrangheta» dans le cadre d’une vaste opération internationale.

Après quatre ans d'enquête, les forces de l'ordre de plusieurs pays coordonnées par l'Unité de coopération judiciaire de l'Union européenne (Eurojust), ont procédé à l'arrestation de 90 personnes appartenant à la «Ndrangheta», la seule mafia présente sur tous les continents, relatent les médias européens.

Les individus interpellés dans le cadre de l'opération baptisée «Pollino» sont soupçonnées «de graves délits parmi lesquels l'association de malfaiteurs en vue d'un trafic international de stupéfiants, association mafieuse ou recyclage». Selon la police, ils opéraient principalement dans la région de Reggio Calabria, dans le sud de l'Italie.

D'après Kris Vandepaer, directeur de la police judiciaire fédérale du Limbourg cité par les médias locaux, 14 arrestations ont eu lieu en Belgique . Les policiers ont en outre mis la main sur deux millions d'euros, 140 pilules d'ecstasy et entre trois à quatre tonnes de Cocaïne, selon Fred Westerbeke du ministère public néerlandais.

Spécialisée dans le trafic de drogue d'Amérique latine, la «Ndrangheta» («courage» en grec ancien) est la seule mafia présente en Europe occidentale, en Amérique du Nord, centrale, Amérique du Sud, en Afrique et en Asie. Selon certaines estimations, elle contrôlerait 80% de l'importation de cocaïne en Europe.