décembre 19, 2018

RDC : 678.348 candidats ont passé l'épreuve de dissertation de l'Exetat 2017-2018

Un nombre de  678.348 (six cent septante-huit mille trois cent quarante-huit)  candidats finalistes du secondaire général, normal et technique ont passé mercredi, 02 mai 2018, l’épreuve de dissertation de l’Examen d’Etat édition 2017-2018 sur toute l’étendue du territoire national et dans les centres hors-frontières.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Gaston Musemena, a annoncé ces chiffres au terme d’une tournée d’encouragement dans des centres de passation des épreuves organisées dans les quatre provinces éducationnelles de la ville de Kinshasa (Kinshasa-Mont Amba, Kinshasa-Funa, Kinshasa-Lukunga et Kinshasa-Tshangu).

Gaston Musemena, qui a lancé en même temps les épreuves  hors-session de l’Examen d’Etat 2017-2018, a indiqué que la dissertation, s’est bien déroulée dans tous les 1.964 centres de passation répartis sur l’ensemble du territoire national et dans les centres hors-frontières « Partout dans le pays, la dissertation s’est déroulée normalement », a dit le ministre qui  a exprimé sa satisfaction sur la manière dont les candidats travaillent.

Par rapport à l’édition précédente des épreuves nationales qui avait enregistré 630.062 candidats, la session de l’Examen d’Etat en cours avec ses 678.348 participants connait un accroissement d’effectifs de 48.286 candidats, soit  7,11%, ainsi qu’une augmentation des centres qui passent de 1.844 en 2016-2017 à 1.964 en 2017-2018.

Pour le ministre de l’EPSP, l’augmentation des effectifs pourrait être imputée à la scission des provinces éducationnelles qui sont passées de 30 à 43 sur l’ensemble du territoire national, ainsi qu’à la  sensibilisation des autorités politico administratives qui n’ont cessé d’encourager leurs candidats à ne pas interrompre le cursus scolaire.

Parlant de la participation des filles, le ministre Musemena a souligné que la politique « toutes les filles à l’école «  porte réellement des fruits. « Il y a de plus en plus des filles à l’Examen d’Etat. Dans certains centres, elles sont même plus nombreuses que les garçons ».

Au-delà des frontières nationales, les centres de passation des épreuves sont organisés à Luanda et Cabinda en Angola, Kampala en Ouganda, Kigali au Rwanda, Bujumbura au Burundi, Kigoma 1 et Kigoma 2 en Tanzanie.

4.947 finalistes du cycle court  professionnel à la dissertation 2018

Par ailleurs, quatre mille neuf cent quarante-sept (4.947) candidats finalistes du cycle court  professionnel repartis en 286 centres sur l’ensemble du territoire national, ont passé mercredi l’épreuve de dissertation.

Selon l’inspection générale de l’EPSP qui donne ces chiffres, par rapport à la session 2017 de l’Examen d’Etat qui avait enregistré 5.243 candidats finalistes du cycle court, l’édition en cours  connait une diminution des participants avec 4.947 finalistes.

Les épreuves hors-session de l’Examen d’Etat 2017-2018 qui ont commencé le 2 mai 2018 avec  la dissertation se poursuivront jusqu’au 12 du mois en cours avec successivement la pratique professionnelle et l’oral du français.

132.994 candidats de Kinshasa à la dissertation de l’Examen d’Etat 2018

132 994 candidats finalistes de Kinshasa   répartis en 190 centres ont participé mercredi à l’épreuve de dissertation.

Ces candidatas proviennent   de quatre provinces éducationnelles de la capitale, à savoir  la province éducationnelle de Kinshasa  Lukunga  31.303 élèves ; Kinshasa  Funa  26 702 participants ;  le Mont Amba  33 186 finalistes ; Kinshasa Tshangu 41.803 candidats.

Le participant David  Djengi  élève  au complexe scolaire Monano s’est dit satisfait du déroulement de cette première épreuve qu’il a trouvée abordable et sécurisée.  Il a émis le vœu de voir toutes les épreuves se dérouler de la même manière. 

ACP / Hautpanel