octobre 21, 2019

Le Royaume-Uni appelle à des "négociations intensives" sur les nouveaux projets du Brexit

La Grande-Bretagne a exhorté dimanche l'UE à intensifier ses discussions sur les dernières propositions du Brexit à Londres, alors que les dirigeants européens l'avaient avertie de revoir ses plans dans les prochains jours afin de conclure un accord ce mois-ci.

Le secrétaire du Brexit, Stephen Barclay, a déclaré que le bloc devait faire preuve de "créativité et de flexibilité" avant le 31 octobre - alors que le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est engagé à mettre fin aux 46 années d'adhésion du pays à l'UE avec ou sans accord.

Le président français, Emmanuel Macron, a déclaré dimanche à Johnson, dans un appel téléphonique, qu'une décision décisive serait prise.

Un porte-parole a déclaré que M. Macron avait convenu que les négociations entre l'équipe du négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier, et des responsables britanniques devraient se poursuivre dans les prochains jours "afin d'évaluer si un accord est possible" d'ici la fin de la semaine.

Barclay a répété que les idées que Johnson avait officiellement soumises à Bruxelles constituaient "une vaste zone d'atterrissage" et que des "négociations intenses" étaient désormais nécessaires.

"Nous avons présenté des propositions très sérieuses, y compris un compromis de notre côté", a-t-il déclaré à la BBC.

"Nous devons participer aux négociations intensives sur le texte afin de clarifier la nature de l'accord."

Hautpanel.com