octobre 21, 2019

Le président Félix Tshisekedi est de retour à Kinshasa

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a regagné Kinshasa dimanche, tôt dans la matinée, au terme d’une tournée euro- américaine de plus de deux semaines, qui l’a conduit successivement en Belgique, aux États-Unis d’Amérique et en Italie.

A Bruxelles, la capitale belge, où il séjournait en visite officielle et de travail de quatre jours, le Chef de l’État a échangé avec le Roi Philippe de Belgique au Château de Laeken. Aucune information concernant ce tête -à -tête  n’a filtré. Sa Majesté le Roi des Belges était lui-même au perron du château pour accueillir son hôte de marque. Auparavant, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait échangé avec le Premier ministre belge, Charles Michel.

Les deux personnalités accompagnées de leurs délégations respectives, avaient eu une séance de travail à l’issue de laquelle trois mémorandums d’entente de coopération avaient été signés. Le premier portant sur la coopération des ministères des Affaires étrangères, le second sur la coopération au Développement et le  troisième sur la coopération des ministères des Finances.

Le Chef de l’État s’est ensuite rendu à Anvers où la RDC et le Royaume de Belgique ont renoué, à travers la signature du mémorandum de partenariat entre la Antwerp world diamond centre(AWDC) et le Centre d’expertise, d’évaluation et de certification des substances minérales précieuses et semi précieuses (CEEC) de la RDC, après plusieurs années de rupture de coopération commerciale.

Le Chef de l’État a été reçu au Centre de négoce et vente du diamant d’Anvers par tous les barons de ce plus grand marché du diamant. Il a également assisté à la signature d’un autre mémorandum de coopération entre le port de Matadi et celui d’Anvers.

«  Le protocole d’entente signé ce jour s’inscrit dans une perspective de coopération gagnant gagnant », a laissé entendre le Chef de l’État. Il s’agit d’un protocole d’entente qui a pour objectif de mettre en place un autorité portuaire en RDC, a-t-on laissé entendre. Après la Belgique, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est rendu, le 24 septembre dernier, à   New-York, aux États-Unis d’Amérique, où il a pris part, aux côtés de ses pairs venus de tous les continents, aux travaux de la 74 ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies. Pour la toute première fois, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris la parole du haut de la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies où il a  présente notamment sa vision pour le développement intégral de la RDC. En marge de ces travaux, le Chef de l’État a rencontré son homologue américain, Donald Trump, au cours d’une cérémonie organisée par ce dernier en l’honneur de ses invites. Cette information a été confirmée par la section information de l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Kinshasa qui, dans son compte twitter, a indiqué que Washington soutient la vision de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour un Congo meilleur. Toujours aux États-Unis d’Amérique, le Chef d l’État a échange, tour à tour, avec le président du groupe de la Banque mondiale, David Malpass et la présidente du Fonds monétaire international (FMI), Mme Kristalina Georgieva. Les deux personnalités ont réitéré la disponibilité de leurs institutions d’accompagner les autorités congolaises dans leurs efforts pour le développement du pays. Après l’étape des États-Unis d’Amérique, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a effectué le déplacement du Vatican, en Italie via la Belgique, où il a pris part, samedi à la création de Mgr Ambongo, comme cardinal  par le Pape.

Hautpanel .com