août 20, 2019

L'Egypte conduit la médiation pour la paix au Soudan en accueillant une réunion de l'opposition soudanaise

Une importante réunion de personnalités de l'opposition soudanaise a eu lieu ces deux derniers jours, en Egypte dans le but de préparer la paix au Soudan, a annoncé mardi le ministère égyptien des Affaires étrangères.

La réunion des partis de l'Alliance pour la liberté et le changement, le bloc d'opposition soudanais, s'est tenue en Égypte "dans le but d'instaurer la paix au Soudan, question essentielle pour tous les frères soudanais", a annoncé le ministère dans un communiqué.

Il a également été décidé d'appuyer la déclaration constitutionnelle qui doit être officiellement signée le 17 août entre le bloc d'opposition soudanais et le Conseil militaire de transition (CMT) au pouvoir.

L’Alliance pour la liberté et le changement a été le fer de lance des manifestations qui ont duré quatre mois au Soudan et qui ont conduit à la destitution de l’ancien Président Omar el-Bechir en avril.

La déclaration constitutionnelle adoptée par le bloc d'opposition avec le CMT soudanais vise à décrire la formation d'un gouvernement de transition et d'un parlement pour une période de transition de trois ans.

La déclaration prévoit également la création d'un organe civil et militaire au pouvoir chargé de superviser la période de transition.

"L'Egypte affirme ses communications continues avec les frères au Soudan, les Etats voisins et la région pour y instaurer la paix et la stabilité", a déclaré le ministère égyptien des Affaires étrangères dans son communiqué.

Présidé par le lieutenant général Abdel-Fattah al-Burhan, le CMT dirige temporairement le Soudan depuis l'éviction de Bechir.

 

Hautpanel.com