août 20, 2019

Le gouverneur de l’Ituri salue le pré-cantonnement de plus 500 éléments de FRPI dans la localité de Gety

Le gouverneur de province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saïdi,  a salué lundi l’engagement du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo  de soutenir  le  programme STAREC via le Mécanisme national de suivi des accords (MNC)  pour  la matérialisation  de la phase de  pre-cantonnement de plus 500 éléments de FRPI dans la localité de Gety, à plus de 60km au sud de Bunia.

“Nous saluons également le commandement de FRPI qui a finalement pris  un engagement ferme de ne plus arrêter le mécanisme et d’aller dans la première phase de pré-cantonnement. Nous sommes en train de nous organiser  pour le succès de  cette phrase de pre-cantonnement qui est dans notre responsabilité, avant de céder le dossier du cantonnement à qui de droit  pour le retour de la paix durable dans la province.” a-t-il expliqué.

Jean Bamanisa Saïdi a rassuré que toutes les questions seront discutées entre autres ; la démobilisation, désarmement, réinsertion, la situation de femmes et des enfants pour un aboutissement heureux de ce processus.

S’adressant à d’autres forces négatives qui sèment la terreur et la désolation à Djugu et à Mambasa, l’autorité provinciale a indiqué qu’un groupe armé peut enfreindre la paix mais ne peut se mesurer à l’Etat parce que, a-t-il fait savoir aucune force négative ne peut faire face devant les vaillants éléments de l’armée avant d’appeler ces groupes armés qui font obstacle au développement de déposer les armes sans délai.

L’honorable Jean Bamanisa Saïdi a promis que son gouvernement va bientôt mettre en place un vaste programme de stabilisation et de développement grâce à l’appui financier de la Banque mondiale dans plusieurs domaines notamment les infrastructures, le renforcement de capacités des institutions de l’Etat, l’électricité, la desserte en eau potable.

En attendant la fin de négociation avec  cette banque, le chef de l’exécutif provincial a exhorté les filles et fils de sa juridiction à s’approprier ces programmes pour faire de l’Ituri “une province prospère” surtout au niveau de territoires très affectés par l’activisme de groupes armés.

Au moins près de 3000 éléments de la FRPI sont attendus au site de pre-cantonnement. Actuellement plus  500 éléments de FRPI  sont déjà au site alors que d’autres y convergent déjà.

Hautpanel.com