août 20, 2019

Maniema : Le ministre de l’intérieur participe à la cérémonie de réintégration des ex Maï-Maï libérés par grâce présidentielle

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, Basile Olongo Pingo, en mission de travail dans le Maniema, a participé samedi  10 août, en présence du gouverneur de province du Maniema, à la cérémonie de réintégration des dix ex-éléments Maï-Maï Malaïka arrêtés en 2017 dans la cité de Salamabila en territoire de Kabambare, puis transférés à la prison militaire d’Angenga dans le grand Equateur.

Basile Olongo Pongo qui effectue depuis vendredi, une mission de restauration de la paix dans la partie Sud du Maniema, précisément dans le territoire de Kabambare où les FARDC s’affrontent aux éléments Maï-Maï Malaika, a répercuté le message du Chef de l’Etat appelant tous les compatriotes ayant pris les armes de quitter la brousse, car, a-t-il insisté, «on ne peut pas développer une contrée avec des guerres».

Pour Basile Olongo, ces prisonniers sont bénéficiaires de la grâce présidentielle du Président la République Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui prône la restauration de la paix sur toute l’entendue de la RDC. Au paravent le gouverneur de province, Augustin Musafiri Nkola Myoma a loué ce geste qui, selon lui, est de nature à renforcer la cohésion tant attendue dans ce territoire déchiré par des guerres et pillages à répétition.

Il a exhorté ces bénéficiaires de la grâce présidentielle d’être les ambassadeurs  de paix face à leurs pairs qui résistent encore à quitter la brousse. Le chef du groupement Kitababeya, Jean Paul Amisi Mugalu a, au nom de ses pairs, remercié tout celui qui s’est investi, de près ou de loin, pour leur libération. Il a rassuré que les «gardiens des coutumes» vont accompagner le pouvoir public dans le processus de paix et de la réconciliation entre les fils de la contrée.

 

Hautpanel.com