juillet 24, 2019

Bahati Lukwebo, président de l’AFDC suspendu du FCC

Le président de l’AFDC, Modeste Bahati Lukwebo, a été suspendu mardi, pour une durée indéterminée, du Front Commun pour le Congo (FCC), regroupement dirigé par Joseph Kabila, a indiqué le même jour, à l’issue d’une réunion de la conférence des présidents tenue à Rotana Hôtel, à Kinshasa, le porte-parole de ladite plate-forme,  Jean-Lucien Bussa.

Cette réunion a été dirigée par Néhémie Mwilanya, coordonateur du FCC. Il est reproché à l’ancien ministre et actuellement sénateur d’avoir maintenu sa candidature au poste du président du Sénat, en dépit du soutien affiché publiquement par certains députés de son regroupement AFDC-A à Alexis Thambwe Mwamba, choix de Joseph Kabila au nom du Front Commun pour le Congo (FCC).

L’AFDC-A compte 44 députés nationaux, 70 députés provinciaux et  13 sénateurs.  Au total 127 parlementaires.

Cependant, 10 députés et 1 sénateurs de l’AFDC et alliés  jurent fidélité à la position du FCC et comptent  bien respecter le mot d’ordre de Joseph Kabila. Pour sa part, Modeste Bahati Lukwebo ne bronche pas et attend l’élection.

« En attendant qu’ils reviennent à la raison,  nous avançons avec les 116 élus qui comprennent le sens de notre combat jusqu’à la conquête du perchoir du Sénat. Je maintien donc ma candidature tel que décidé à l’unanimité de notre regroupement AFDC-A », avait-il ajouté.

Hautpanel.com