novembre 13, 2019

RDC-Angola : "Félix Tshisekedi appelle à une coopération migratoire afin que les expulsions soient faites en harmonie"

Le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a rencontré son homologue angolais João Lourenço, ce mardi à Luanda, dans la république d’Angola.

Le président Félix Tshisekedi a réagi au sujet des expulsions des congolais du territoire angolais. Il a souhaité qu’il y ait une communication préalable afin de permettre à son pays de se préparer.

« Je souhaite plus de collaboration avec le Service de migration et des étrangers de l'Angola, afin que les expulsions soient faites en harmonie avec les autorités de la RDC », a t-il dit au cours d’une conférence de presse.

Le président Félix Tshisekedi est accompagné dans cette tournée qui lui  permettra de préparer sa participation au prochain sommet de l’Union africaine, du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, du ministre de la Défense Crispin Atame Tabe et celui des Finances, Henri Yav Mulang

L’opération d’expulsion des congolais vivant en angola, a débuté officiellement le 25 septembre 2018, environ 380.000 migrants, principalement en provenance de la RDC, qui selon les autorités angolaises ont quitté le pays volontairement.

De nouvelles vagues de Congolais expulsés d'Angola sont arrivées, ce mardi 5 février 2019, dans la cité frontalière de Kamako (Kasaï).

Des centaines de refoulés, en majorité des hommes arrivés ce mardi à Kamako, ont été appréhendés dans la mine de diamant à Mende, dans la province de Lunda Norte.

Une commission mixte Angola-RDC prévue à Kinshasa avant la fin de ce trimestre, doit statuer sur ce sujet.

C’est le premier voyage du Président Félix Tshisekedi depuis son investiture à la tête du pays. Le Président de la République a choisi ces pays  « parmi ceux qui nous ont assisté pendant les moments historiques de notre pays », indique-t-on.