janvier 20, 2019

Trump va faire appel de la décision d'interdiction d'asile

L'administration Trump a annoncé mercredi qu'elle ferait appel de la décision d'un juge fédéral bloquant la politique d'immigration de la Maison Blanche limitant les demandes d'asile à la frontière sud.

L’administration a déclaré à la cour d’appel du 9ème circuit qu’elle envisageait de faire appel de la décision du juge de district américain Jon Tigar, selon un dossier judiciaire rapporté par CNN.

L'ordonnance de Tigar a étendu une première injonction sur les nouvelles règles qui interdiraient aux migrants américains de demander illégalement l'asile en dehors des points d'entrée officiels.

Le ministère de la Justice a déposé un avis auprès du tribunal fédéral du district nord de la Californie en novembre, indiquant qu'il prendrait une telle mesure.

«L'injonction compromet les efforts du pouvoir exécutif, y compris ses efforts diplomatiques internationaux, pour encourager le grand nombre d'étrangers qui transitent par le Mexique - qui, plutôt que de se présenter correctement à un point d'entrée, enfreignent notre droit pénal et se mettent en danger, ainsi que tous les enfants qui les accompagnent. et les forces de l'ordre américaines en entrant illégalement dans le pays, comme l'ont amplement démontré les récents événements - pour simplement respecter nos lois ", ont déclaré les avocats du ministère de la Justice.

Un panel de la 9ème Cour de circuit avait confirmé le blocage temporaire de Tigar plus tôt ce mois-ci. Le juge Jay Bybee, un candidat de George W. Bush, a rédigé cet avis.

Lors d’un vote par 5 voix contre 5, la Cour suprême a également rejeté une demande de l’administration Trump visant à rétablir les nouvelles restrictions en matière d’asile.

Le président Trump s'était déjà disputé avec le 9ème circuit, le qualifiant de «désastre complet» le mois dernier, après que Tigar eut rendu sa décision initiale.

 

Hautpanel.com