décembre 19, 2018

La CENI plaide pour la décrispation du climat politique au Kasaï Oriental

Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Norbert Basengezi Kantitima qui a séjourné pendant 24 heures dans la ville de Mbuji-Mayi, a plaidé pour la décrispation  du climat politique en cette période de campagne électorale à travers la province du Kasaï Oriental.

Ce plaidoyer a été fait lundi dans la soirée en la salle de conférences de l’hôtel Métropole, lors d’une réunion du cadre de concertation à l’attention des membres des regroupements politiques et de la société civile. Il a à cette occasion, appelé les acteurs politiques à un dialogue permanent et d’éviter l’intolérance politique qui a élu domicile dans cette partie de la RDC depuis le début de la campagne électorale.

Norbert Basengezi a aussi conscientisé les candidats à tous les niveaux, à accepter les résultats des urnes, étant donné que les sièges à pourvoir sont limités par rapport au nombre des candidatures enregistrées. Le vice-président de la CENI a démontré étape par étape, la fiabilité et la quintessence de la machine à voter au cours d’une séance de simulation, dans le but d’ôter le doute dans les têtes de certains acteurs politiques.

Il a mis à leur disposition, des documents électoraux tels que la directive du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication, le code de bonne conduite des partis politiques et la loi électorale. Le gouverneur de province Alphonse Ngoyi Kasanji et le président de l’assemblée provinciale Marcel Kalala Mutombo ont assisté à cette activité. Le vice-président de la centrale électorale a quitté Mbuji-Mayi ce mardi dans l’avant-midi à destination du territoire de Lodja, dans la province de Sankuru.