novembre 16, 2018

RDC-Elections : La CENI appelée à radier la candidature d’Emmanuel Ramazani, selon quelques Candidats de l'opposition

Les candidats présidents à l’élection présidentielle du 23 décembre appellent la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à radier la candidature d’Emmanuel Ramazani de la présidentielle. Cet appel est contenu dans une déclaration faite mercredi 7 novembre à la presse à Kinshasa.

Ces candidats à la présidentielle accusent Emmanuel Ramazani, « d’utiliser » le personnel de l’Etat dans son équipe de campagne.

Le front commun pour le Congo (FCC) a publié samedi 3 novembre la liste des membres de l’équipe de campagne électorale d’Emmanuel Ramazani. Plusieurs personnalités figurent sur cette liste, notamment des hommes d’Eglise, des sportifs, journalistes et ministres du gouvernement.

Pour les candidats membres de l’opposition, le FCC a violé les dispositions de la loi électorale.

« Nous invitons la CENI à constater la violation de l’article 36 de la loi électorale qui interdit à des fins de propagande d’utiliser des biens, des finances et du personnel de l’Etat, des établissements et organismes publics et des sociétés d’économie mixtes. [La CENI devrait] appliquer la mesure idoine de radiation de la candidature de monsieur Emmanuel Shadari, candidat du pouvoir sortant », a souhaité le pasteur Théodore Ngoyi, porte-parole des candidats présidents.

Les challengers d’Emmanuel Ramazani invitent le ministère public compétent de saisir les juridictions compétentes pour l’application des dispositions légales prévues contre le candidat du pouvoir et du FCC afin d’obtenir les sanctions prévues notamment par l’article 36.

« Le président de la république sortant et le gouvernement sortant sont invités à cesser d’instrumentaliser les Eglises et les hommes d’églises, de cesser de créer des conditions d’insécurité contre le peuple congolais et contre les candidats présidents, à mettre fin aux tracasseries dirigées contre les hommes d’églises ayant protesté leurs nominations dans l’équipe du candidat du pouvoir sortant », a indiqué le pasteur Théodore Ngoyi.

Ces candidats demandent aussi aux membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la Communication (CSAC) qui sont dans l’équipe de campagne du Candidat Emmanuel Ramazani Shadari de démissionner de leurs fonctions officielles, rapporte Radiookapi.net.