septembre 16, 2019

RDC : L'Assemblée Nationale adopte le texte relatif à la répartition des sièges

L’Assemblée nationale a adopté lundi 30 avril l’annexe à la loi électorale portant répartition de sièges par province et par circonscription électorale.

Après 48 heures d’examen approfondi en commission Politique, administrative et juridique (PAJ), le contenu de cette annexe tel que conçu par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et présenté aux députés par le Gouvernement n’a pas connu beaucoup de modifications, au regard de son caractère technique.

Lors du dépôt de ce texte au Parlement, le président de la CENI, Corneille Nangaa, avait expliqué que le quotient électoral était obtenu en divisant le nombre total d’électeurs [40.287.387] par le nombre des députés à l’Assemblée nationale [500].

Par solidarité nationale, « on attribue d’abord d’office un siège à chaque circonscription. Sauf, malheureusement que dans cette solidarité, les ajustements éventuels correspondent bien entendu de l’addition à une circonscription à la soustraction à une autre », avait-il poursuivi.

Le texte devrait être envoyé au Sénat pour une seconde lecture.

Congolais de l’étranger

Avec l’adoption de cette annexe, la problématique de la participation des congolais de l’étrangers aux élections du 23 décembre prochain refait surface. Dans sa   motion d’information, le député Henri Thomas Lokondo a dit craindre que l’enrôlement des Congolais de l’étranger puisse retarder les élections. « La CENI aura la difficulté technique de faire participer tous les Congolais qui sont l’étranger, dans tous les continents. Parce que, si [elle ne fait pas], ce n’est pas constitutionnel, parce qu’il n’y a pas égalité », a soutenu M. Lokondo.

 

Radiookapi/ Hautpanel