novembre 20, 2018

Le Rwanda s'engage à éliminer les substances appauvrissant la couche d'ozone

Le Rwanda a réitéré vendredi son engagement à continuer à éliminer progressivement les substances appauvrissant la couche d'ozone en vertu du Protocole de Montréal et de l'amendement de Kigali.

Le ministre des Affaires de l'environnement, Vincent Biruta, pris en charge en s'adressant à la capitale rwandaise, Kigali, pour célébrer la Journée mondiale de l'ozone, dimanche.

"Alors que nous célébrons la Journée internationale de 2018 pour la préservation de la couche d'ozone, le Rwanda s'est engagé à éliminer toutes les substances appauvrissant la couche d'ozone et à respecter le Protocole de Montréal en matière de protection de la nature couche d'ozone ", a déclaré Biruta.

Il appelle les Rwandais pour soutenir le rendement de Kigali et pour commencer à réduire les hydrofluorocarbures (HFC).

"Nous pouvons être fiers de la manière dont nous avons protégé la couche d'ozone et le climat, mais nous devons également nous concentrer sur ce que nous pouvons faire pour réduire le réchauffement climatique sous le rendement dans notre environnement", un déclaré le ministre.

Le Rwanda est reconnu pour son rôle de premier plan dans la mise en œuvre du Protocole de Montréal, dans le cadre des objectifs et des délais imposés par le traité. Selon le ministère de l'Environnement, cela inclut l'utilisation de substances chlorofluorocarbonées appauvrissant la couche d'ozone à partir de 2010, une date limite.

L'amendement de Kigali au Protocole de Montréal a été adopté à Kigali le 15 octobre 2016 lors de la 28ème réunion des Parties au Protocole de Montréal sur les substances appauvrissant la couche d'ozone (MOP28).

Le Protocole de Montréal est un accord mondial qui protège la couche d'ozone en éliminant progressivement la production de substances responsables de l'appauvrissement de la couche d'ozone et du changement climatique.

Il a été signé pour la première fois le 16 septembre 1987 et est considéré comme l'un des traités multilatéraux sur l'environnement les plus efficaces jamais négociés. C'est le seul traité du système des Nations Unies.

La Journée internationale pour la préservation de la couche d'ozone, qui se déroule chaque année le 16 septembre, commémorative de la signature du Protocole de Montréal. Ailette