novembre 20, 2018

‘’Tripartite climatique RDC-Brésil-Indonésie’’ : un compromis sur la concrétisation de l’initiative ABOCO

Le vice-premier ministre, le ministre des Affaires étrangères et de l'intégration régionale, Leonard She Okitundu et le secrétaire d'État aux Affaires étrangères brésilien et négociateur en chef climat, l'ambassadeur José Antonio Marcondes de Carvalho, ont harmonisé leurs positions sur la tenue de la RDC climat tripartite Brésil-Indonésie à New York, en marge des travaux de la 73ème session de l'Assemblée Générale des Nations Unies.

Les deux diplomates, ont trouvé un compromis sur la concrétisation de l'initiative ABOCO (Amazonie-Bornéo-Congo) qui n'associe pas les trois principaux bassins forestiers mondiaux à l'Amazonie, au Bassin du Congo et à archipel Bornéo Mékong qui constitue les grandes réserves de la vie et de la biodiversité de la planète hors océans.

Ils ont convenu de mettre en oeuvre un plan d'action commun afin d'accélérer la mise en œuvre concrète des engagements internationaux, et de fournir une source de leurs ressources et leurs efforts en institutionnalisant leur union dans un syndicat tripartite de la biodiversité et des forêts pour le climat et la vie sur terre.

Le chef de la diplomatie congolaise a indiqué à cette occasion que la question initiale est de savoir les compensations que les trois gardiens de la vie sur terre, peuvent attendre du reste de la planète en retour des efforts qu'ils investissent pour préserver les poumons de la planète aujourd'hui gravement en danger.

Pour sa part, José Antonio Marcondes de Carvalho a salué initiative congolaise qui a trois bassins de peser sur le débat climatique dans le cadre de l'Accord de Paris sur le climat dont les trois pays sont signataires.

En prévision de la Cop 24 qui a lieu à Katowice en Pologne en décembre prochain, le ministre brésilien a souhaité que les trois pays et harmonisent déjà leurs positions en prélude de la formalisation prochaine de cette union tripartite.

Les deux personnalités ont convenu de continuer les discussions au niveau technique et diplomatique qui doivent déboucher sur le sommet de la création de l'alliance ABOCO à Kinshasa dans un délai raisonnable.

L'idée de la mise en marche de la "RDC climatique tripartite - Brésil - Indonésie" est une initiative de Léonard. Elle a donné son accord lors d'une visite en Indonésie et en septembre dernier. paie.