novembre 20, 2018

RDC : La hausse du prix du carburant à la pompe

La nouvelle structure des prix entrée en vigueur ce dimanche 22 avril 2018, selon le ministère de l’Economie nationale, fait passer le prix du litre d’essence de 1890 FC à 1980 Fc et celui du gasoil de 1880 à 1970 FC, soit  une augmentation de 90 FC.

Cette augmentation est justifiée par la fluctuation à la hausse du prix de baril au niveau international, cette nouvelle structure des prix a été adoptée par le ministère en concertation avec les pétroliers.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Economie, Joseph Kapika, a validé cette troisième augmentation  par nécessité  de ne pas connaître la rupture  en stock de  ce produit, faisant noter que certains paramètres  de la structure de prix ont été observés. Ces paramètres de l’établissement du prix comprennent le taux de change, le prix du baril sur le marché international, le volume de consommation.

Pour le ministre, « mieux vaut réajuster le prix pour éviter la rupture de stock, que la rareté et voire même l’absence de ce produit au risque de paralyser tout le pays, que de s’incliner devant la loi de l’offre et de la demande».

Nous devons savoir que lorsque le prix du baril était en baisse dans le monde, cette mesure n’avait pas été observé suite à la hausse du taux de change en RDC .

Selon les observateurs,  cette énième augmentation  risque d’avoir raison des transporteurs d’autant plus que le prix de  transport à Kinshasa risque de connaître le même sort.

Cette troisième augmentation enregistrée a débuté depuis le mois de janvier , s’est poursuivi en mars dernier et enfin avril 2018.