novembre 20, 2018

La Banque mondiale approuve un financement de 150 millions de dollars à l'Angola

Un prêt de 150 millions de dollars américains a été approuvé par la Banque mondiale pour soutenir les projets du gouvernement angolais dans les secteurs de l'eau et de l'assainissement.

Le financement a été approuvé le 21 juin de l'année en cours, selon un communiqué de presse du représentant de la Banque mondiale en Angola auquel l'Angop avait accès.
Ce financement supplémentaire du deuxième projet de développement institutionnel pour le secteur de l'eau (PDISA2) bénéficiera à quelque 1,2 million de personnes dans neuf villes du pays grâce à des services publics de raccordement à l'eau.
 
Dans le cadre de ce projet, la Banque mondiale a déjà mis à disposition 200 millions de dollars.

«Il est crucial de maintenir les gains pertinents des services d'eau améliorés que la population a réalisés avec la première installation du projet, car une mauvaise qualité de l'eau peut causer la maladie et la pauvreté», a déclaré Olivier Lambert, directeur général de la Banque mondiale. (BM) pour l'Angola.

Selon le responsable de la BM, le projet continuera de renforcer les institutions du secteur de l'eau et de donner au gouvernement les outils nécessaires pour réformer et améliorer le secteur de l'eau et de l'assainissement. en Angola.

Ce financement supplémentaire permettra d'augmenter la couverture du service d'approvisionnement en eau dans les villes cibles et renforcera la capacité institutionnelle des compagnies provinciales d'eau et d'assainissement, la Direction nationale de l'eau, l'Institut de régulation des services d'eau et d'électricité et l'Institut national de l'eau et de l'assainissement. Angola Water Resources.

Le projet étendra les activités de soutien et de renforcement institutionnel au sous-secteur de l'assainissement en mettant en œuvre un projet pilote dans une ou plusieurs provinces.
L'Agence française de développement cofinancera ce projet avec un prêt libellé en euros, équivalent à 150 millions de dollars, selon la note