août 20, 2019

Les assemblées annuelles de la BAD prévues du 11 au 14 juin 2019 à Malabo

Les assemblées annuelles des Conseils de gouverneurs du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), du Fonds africain de développement, sont prévues  du 11 au 14 juin  2019, à Malabo, en République de Guinée équatoriale, a indiqué vendredi le bureau de représentation cette institution à Kinshasa.

Selon la source, les assemblées annuelles de cette année seront consacrées à l’intégration régionale sensée apporter la prospérité économique de l’Afrique et qui constitue, l’une des cinq priorités de la BAD outre l’amélioration de la qualité de vie des peuples africains, le problème d’éclairage en énergie électrique et d’alimentation.

La source indique que la BAD est fermement convaincue que l’établissement des liens entre les pays africains est essentiel à la transformation économique du continent et qu’en sa qualité de principale bailleur de fonds du développement des infrastructures du continent, elle consacre beaucoup d’efforts pour la connectivité régionale en investissant dans des infrastructures (routes, lignes de transport d’électricité, pipelines et réseaux de communication) et en élaborant ainsi qu’en appliquant des politiques cohérentes pour l’ouverture des frontières.

C’est à cette condition, précise la source, que pour réaliser ce potentiel, les gouvernements africains et les communautés économiques régionales doivent coopérer afin de faciliter le transfert transfrontalier de biens, de services, de personnes, d’argent, d’énergie et connaissances.

Selon l’indice d’ouverture des visas de la Banque, seuls 25% des pays africains n’ont pas besoin de visa pour voyager, contre 22% en 2017 et 20% en 2016, tandis que 51% des pays africains continuent d’imposer des visas aux pays africains ressortissants nationaux contre 54% en 2017 et 55% en 2016.

La même source fait savoir que Parmi les participants attendus à ces assemblées annuelles, figurent les ministres des Finances, les gouverneurs des Banques centrales, les décideurs, les organisations de la Société civile, les dirigeants d’organisations internationales et les chefs d’industries des 80 (quatre-vingt) Etats membres du Groupe de la Banque. 

 

Hautpanel.com