septembre 16, 2019

Kasaï Oriental : le président de l’Assemblée provinciale dénonce des cas de vol du diamant à la MIBA

Le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental, Yves Mwamba Kadima, a dénoncé des cas de plus en plus fréquents de vol de plus de 3000 carats du diamant à la Minière de Bakwanga (MIBA), au cours d’une plénière qu’il a présidée mercredi  au siège de cet organe délibérant.

Il dit détenir des informations précises sur un réseau mafieux de détournement des pierres précieuses de grande valeur au polygone de la MIBA, avec la complicité de certains dirigeants, au détriment de l’entreprise et de son personnel qui croupit dans la misère, malgré les efforts du gouvernement de la République de relancer les activités de cette entreprise. Pour Yves Mwamba, les faussaires soient traduits en justice afin de faire respecter la procédure de vente du diamant dont certains gemmes sont écoulés frauduleusement en dehors du circuit officiel.

Au cours de la même plénière, le speaker de la première institution provinciale a annoncé l’envoi prochain, des commissions d’enquête parlementaire à la MIBA, au gouvernorat et à la division provinciale de la santé pour être éclairé sur des cas de mégestion dénoncés.

 

Hautpanel.com