septembre 16, 2019

Royaume-uni : Boris Johnson perd la majorité parlementaire

Le Parti conservateur du Premier ministre britannique Boris Johnson a perdu ce mardi 03 septembre, sa majorité parlementaire après le passage d'un député aux démocrates libéraux.

Phillip Lee, un ancien combattant de la Chambre des communes depuis 27 ans, a annoncé qu'il quitterait le parti au pouvoir pour rejoindre les démocrates libéraux anti-Brexit.

Sa décision s'est concentrée sur le soutien du parti conservateur à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, avec ou sans accord .

"Ce gouvernement conservateur poursuit de manière agressive un Brexit dommageable. Il met inutilement en danger des vies et des moyens de subsistance et met en danger de manière injustifiée l'intégrité du Royaume-Uni", a écrit Lee dans un communiqué. "Plus largement, cela sape l'économie, la démocratie et le rôle de notre pays. Il utilise des manipulations politiques, des brimades et des mensonges. Et il fait ces choses de manière délibérée et réfléchie. Il est allé aussi loin que téméraire cesser d'être conservateur ".

La défection de Lee accentue la pression sur Johnson, dont la promesse de donner suite au Brexit avant le 31 octobre a suscité de vives critiques.

Lee est le troisième membre du Parlement à se joindre aux libéraux démocrates ces derniers mois, portant leur nombre à 15 sur 650 sièges à la Chambre des communes.

La chef libérale démocrate Jo Swinson a remercié Lee d'avoir rejoint son parti "au moment le plus crucial".

"Je suis impatiente de travailler avec vous pour prévenir un Brexit désastreux et pour lutter pour une société plus juste et plus égalitaire", a-t-elle déclaré. 

 

Hautpanel.com