septembre 16, 2019

Nord Kivu : Les FARDC vont lancer bientôt une nouvelle opération « d’envergure » contre les rebelles ADF à Beni

Le porte-parole adjoint des  Forces armées de la République démocratique du Congo,  le général Sylvain Ekenge Bomusa Efomi, a annoncé  samedi 31 août 2019, au cours d’une interview avec la presse que les FARDC vont lancer bientôt une nouvelle opération « d’envergure » contre les combattants d’Allied democratic forces (ADF) dans  le  territoire  de Beni dans   la province du Nord Kivu.

 «Ce que l’opinion doit savoir  est qu’on va mener l’opération d’envergure seul ou avec les partenaires. Nous planifions ensemble  avec la Monusco mais si eux ne sont pas prêts, nous partons. C’est à eux de nous rejoindre, nous n’avons pas de problème particulier, nous n’avons pas de contrainte, nous n’avons pas d’exigence. C’est New York qui décide sur leur engagement mais pour nous c’est le chef d’état-major. S’ils veulent, ils vont nous accompagner, mais s’ils ont d’autres contraintes, nous allons le faire seuls », a déclaré  le général  à Beni.

Il a affirmé que  c’est sur base  des leçons tirée s d’une autre opération « d’envergure »  lancée en janvier 2018 par les FARDC contre ADF que la nouvelle va aussi  être lancée . « Il y a plusieurs leçons qui ont été tirées et c’est sur base de ces leçons que nous allons engager une autre opération. En janvier 2018, on n’avait pas beaucoup de connaissances sur les ADF, aujourd’hui on a suffisamment d’éléments qui nous permettent de les localiser, on connaît le mode d’action et sur base de tout cela, on a de nouvelles unités qui arrivent et qui ont été conditionnées pour les affronter et nous allons le faire », a   encore dit   le général Sylvain Ekenge.

Par ailleurs, le  porte-parole adjoint des FARDC a indiqué que « plus de 1600 militaires sont  décédés depuis 2014 » dans les combats contre les ADF dans le territoire de  Beni. « On va mettre un terme à l’activisme des ADF. La population de cette partie du territoire national est derrière l’armée et elle va aider l’aider à mettre un terme à l’activisme des ADF », a-t-il   souligné.

Cette nouvelle opération va intervenir après le changement opéré à la tête du commandement Sokola 1 ou  le général de brigade, Nduru Jacques a remplacé le général-major Marcel Mbangu Mashita qui a passé quatre ans aux commandes des opérations contre les islamistes ADF.

Les combattants ADF, en provenance de l’Ouganda sont arrivés sur le sol congolais depuis 1995 où Ils se livrent  aux  massacres des milliers de civils depuis cinq ans dans la région de Beni.

 

Hautpanel.com